25/11/11 (formation) : session sur l'analyse de risque dans l'approche processus à Afnor Paris

IACOLARE Vincent

Lorsque une approche processus a été mise en place dans l'entreprise, l'analyse de risques est plus simple. Par ailleurs, le lancement d'une analyse de risques est facilitée si une approche processus est préalablement faite.
Cette session de formation inter-entreprise conçue par Afnor et animée par Synertal (V. Iacolare) a permis de combiner approche processus, analyse de risques et méthodes d'animation de groupes (fort utile pour conduire la démarche).

Les points forts identifiés sont :
. l'apport méthodologique et pratique (exercices nombreux et interactifs)
. l'excellence du formateur dans approche pédagogique, la flexibilité et l'adaptabilité aux attentes de chacun,
. la composition du groupe (grande variété et diversité des horizons et compétences),  participation collective dans une bonne dynamique de groupe.

Des pistes d'amélioration ont également été identifiées :
. apporter plus de clarté aux exercices,
. bien vérifier  à l'inscription, l'adéquation entre le besoin et la formation
. faire un apport méthodologique plus percutant (moins de temps ou accroître l'apport d'outils méthodologiques) et réduire l'exercice d'animation
. faire des exercices plus proches de la réalité opérationnelle de chacun
. avoir des références bibliographiques et plus d'apport théorique
Rappelons toutefois qu'il s'agissait là d'une session inter-entreprise et qu'il est impossible lors d'une même session d'apprécier le multi-horizon (intérêt de l'inter) et de vouloir du spécifique (inter de l'intra).

Une session qui n'a pas laissé les participants indifférents dans un sens comme dans l'autre :

  • « Partant de la théorie, la pratique est abordée par des mises en situation. L'approche est poursuivie par des jeux de rôle apprenant à animer des groupes de réflexion, y compris sur l'aspect psychologique. C'est la valeur ajoutée induscutable de cette formation. »  (Isabelle)
  • "Merci pour ces éléments, et pour la qualité des enseignements transmis au cours de ces deux journées. " (Alain)
  • Deux autres stagiaires issus d'une même organisation (secteur de la recherche fondamentale) soulignent au contraire le caractère non adapté de la formation à leur contexte et aurait souhaité des exercices beaucoup plus proches de leur réalité quotidienne très particulière (voire un meilleur cadrage du besoin lors de l'inscription).