Rencontre infra Régionale du parrainage à GARGAS 12 juin

SANCHEZ Sylvie
Odoo image et bloc de texte

Au lendemain du lancement officiel de la marque "Région Sud" pour remplacer PACA, de nombreux parrains des 28 missions locales (https://www.mission-locale.fr) ont été accueillis à la salle des fêtes de Gargas, petit village qui a donné son nom à une couche géologique du crétacé inférieur, le gargasien.

C'était l'occasion pour Sylvie Sanchez, marraine, représentant Synertal,de découvrir le parc naturel régional du Luberon (https://www.parcduluberon.fr/) avec la problématique du développement durable et le potentiel de l’écotourisme ainsi que tous les métiers présents ou émergents avec les formations (https://www.irfedd.fr/) dont elle est elle-même issue. 

La joyeuse équipe de la mission locale étang de Berre menée par Marie-Laure Florent (de Vitrolles), se félicitait d’être venue en covoiturage et de profiter de cette journée solidaire et conviviale déconnectée des ordinateurs qui permettait de se reconnecter à la nature et aux autres, tout en découvrant le patrimoine local.

Répartis en plusieurs groupes, les invités casqués ont d’abord visité les mines d’ocre de Bruoux (photo) impressionnantes de beauté, puis le chantier d’insertion de « La plus haute borie du monde », auquel ils ont pu apporter leur contribution en achetant des pierres pour permettre la réalisation du projet. Un excellent buffet leur a ensuite permis d’échanger en dégustant des plats régionaux. Enfin, la maison des métiers du patrimoine, modèle de construction durable : prix national construction bois et « highlighted case » en 2013, utilisant des matériaux de filières locale, les a accueillis.

Un lieu emblématique à vocation sociale, illustrant par l’exemple le développement durable appliqué aux bâtiments qui combine le savoir-faire ancestral, les avancées technologiques et les ressources locales !

Ce lieu était tout indiqué pour évoquer les métiers verts ou verdissants d’un secteur en fort développement dans lequel l’innovation sert la protection de l’environnement.

En effet, ceci peut attirer les nouvelles générations accros aux nouvelles technologies avec le développement du numérique, drones, impression 3D... et des postes : de "pilotes énergétiques, forgeurs numériques, agrégateurs"… Ce qui permettra aux conseillers et parrains de guider les jeunes vers les formations les  + adaptées et de susciter de nouvelles motivations !